Header:

Chirurgie réparatrice des seins Hypotrophie mammaire

Introduction: 
Elle est due à l’absence de développement de la glande mammaire au moment de l’adolescence. Cela se traduit à l’examen clinique par un bonnet infèrieure à A, à une différence entre le tour de poitrine et le tour de thorax de moins de 4 cm, et à une gène psychologique.

Hypotrophie mammaire

La correction de cette anomalie se fait par mise en place d’une prothèse mammaire pour donner du volume aux seins.

Comment se déroule l’intervention ?

Un médecin anesthésiste aura été vu lors d’une consultation et des démarches pré-opératoires à suivre vous auront été prescrit.
ll peut être utile de vérifier l’imagerie mammaire (mammographie, échographie).
Contrairement à certaines fausses idées, les prothèses mammaires ne rendent pas impossible l’allaitement et ne favorise pas l’apparition du cancer du sein.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Une anesthésie générale légère sera généralement pratiquée.

+ Où se situe l’incision ?

Les prothèses mammaires sont insérées par une courte incision de trois façons différentes: au niveau du pli du sein, de l’aisselle ou sur l’aréole.

+ Quelle est l’emplacement de votre prothèse ?

Deux positionnements sont permis avec chacune des trois incisions :

  • La prothèse sera placé directement derrière la glande, entre le muscle et le tissu mammaire
  • La prothèse sera placé en dessous des muscles pectoraux.

 

Toutes les informations nécessaires vous auront été donné et cette décision sera pensée et prise avec votre chirurgien.

+ Quelle est la durée de l’intervention ?

La réduction mammaire dure en moyenne 2 heures pendant lesquelles vous dormez.

Quelles sont les suites opératoires ?

Généralement vous quittez l’Hospital le jour même, avec un pansement « modelant » adapté à votre poitrine.

Parfois il peut être bénéfique de placer un petit drain de Redon afin d’évacuer les sécrétions qui pourraient s’accumuler autour des prothèses.

Durant les premiers jours, vos seins peuvent être douloureux et tendus, avec l’apparition
d’ ecchymoses (bleus) et d’œdèmes (gonflements), surtout si l’implant a été inséré derrière les muscles pectoraux.
Il vous sera prescrit dans ce cas là un traitement antalgique en fonction de la douleur ressentie.

Le temps de récupération varie entre cinq et dix jours où il conviendra de cesser vos activités.
Le sport ainsi que les efforts importants vous sont déconseillés pendant les 6 premières semaines, et un soutien-gorge adapté vous sera recommandé.

Ces informations données par le Dr. Philippe Letertre ne doivent être qu’une aide
ou un complément aux consultations avec votre chirurgien.
Notre espace "Questions / Réponses" reste également à votre disposition.

N’hésitez pas à prendre contact avec le Docteur Letertre
afin que son équipe et lui-même puissent répondre à vos attentes.

Share on social networks: 

VOUS AVEZ BESOIN DE CONSEIL ?
VOUS DÉSIREZ PRENDRE UN 1er RENDEZ-VOUS

 

C'est sans engagement !