Header:

Chirurgie esthétique de l’abdomen plastie abdominale du ventre distendu

Introduction: 
Un ventre voyant ou inesthétique peut être source de détresse aussi bien pour les hommes que pour les femmes. La chirurgie esthétique adapte son intervention en fonction de votre protubérance abdominale, qu’elle soit légère ou excessive.

Trois interventions sur mesure

Les 3 cas de figures remarquables chez une personne au ventre protubérant sont :

  • 1er cas : Le petit ventre rond, caractérisé par une infiltration isolée de la graisse chez une personne à la peau tonique.
    L’intervention idéale sera la lipoaspiration abdominale.
  • 2ème cas : Le ventre rond, caractérisé par un excès de graisse, un relâchement cutané.
    L’intervention idéale sera la mini-plastie abdominale.
  • 3ème cas : Le ventre distendu, caractérisé par un excès de gras, un relâchement cutané, et des lésions de la peau.
    L’intervention idéale sera la plastie abdominale.

 

L’importance de la 1ère consultation

Ces 3 interventions comportent chacune d’elles des risques à connaître, des examens pré-opératoires à pratiquer et des protocoles à suivre.

La 1ère consultation est primordiale afin que votre chirurgien et vous-même définissiez ensemble l’intervention qui vous sera la plus bénéfique, en fonction de vos attentes et de votre condition physique.

L’intervention peut être dans certains cas prise en charge par la sécurité sociale.

3ème cas : le ventre distendu > la plastie abdominale

La plastie s’avère efficace pour redessiner un ventre très abîmé, souvent suite à des grossesses ou un à amaigrissement important, avec une sangle abdominale relâchée.

Elle agit sur 3 niveaux :

  • La graisse : elle est aspirée (Liposuccion).
  • La peau : celle en excès est retiré puis l’autre partie retendue.
  • Les muscles : ils sont retendus de façon à donner du tonus à la paroi abdominale.

 

Comment se déroule l’intervention ?

La plastie consiste à aspirer la graisse, retirer la peau en excès, reconstituer le plan musculaire en lui redonnant plus de tonicité, repositionner le nombril et corriger l’ensemble pour le rendre plus harmonieux.

Il s’agit là d’un véritable Lifting du ventre.

Un pansement spécifique élastique vous est mis en place en fin d’intervention, associé parfois à la mise en place d’une gaine de contention.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Une anesthésie générale sera pratiquée.

+ Où se situe l’incision ?

Une incision, horizontale, est située au niveau du bas-ventre (pubis), et une autre autour du nombril.

+ Et la cicatrice ?

La cicatrice est proportionnelle à la quantité de tissu à retirer et peut s’étendre transversalement d’une hanche à l’autre, ainsi qu’autour du nombril.

+ Quelle est la durée de l’intervention ?

L’intervention peut varier de 2 à 3 heures, pendant lesquelles vous dormez.

Quelles sont les suites opératoires ?

L’Hospitalisation dure 2 à 3 jours.

Un arrêt de travail allant de 2 à 4 semaines vous est prescrit, de même qu’une gaine de soutien, jour et nuit.

La cicatrice ne doit pas être exposée aux U.V. avant 3 mois pour éviter une pigmentation de la peau et est souvent rosée pendant les premiers mois.

Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées.

Il est nécessaire d’attendre 6 semaines avant de pratiquer un sport ou de porter une charge lourde.

Quel est le résultat attendu après une plastie abdominale?

Votre silhouette s‘est affinée.

Le confort, l‘esthétique et le mieux-être psychologique résultent de l‘intervention chez l‘homme ou la femme.

+ Quelles sont les complications envisageables ?

À la suite d’une opération quelle qu’elle soit peuvent survenir certaines complications, les unes en rapport à l’acte médical et les autres à l’anesthésie.

Même si les éventuelles complications ne représentent qu’un pourcentage faible, il est nécessaire de les connaître.

+ Quels sont les risques propres à l’anesthésie ?

Lors de votre entretien obligatoire avec le médecin anesthésiste, il vous informera en détail des risques de l’anesthésie.

ll est utile de savoir au demeurant que depuis ces vingt dernières années, les risques ne sont pas supprimés mais demeurent presque négligeables.

+ Quels sont les risques propres à l’intervention ?

Durant vos consultations avec votre chirurgien vous seront détaillées toutes les complications envisageables.

Pour vous informer en préalable, voici les risques possibles :

  • Une imperfection du résultat qui pourrait susciter des retouches.
  • Une nécrose cutanée (nettement favorisée par le tabagisme ainsi que par l’obésité) reste souvent limitée, rarement importante.
  • Une infection qui pourra nécessiter d’un traitement antibiotique.
  • Hématome, saignement peuvent être observés mais rarement de façon sérieuse.
  • Une modification de la sensibilité dans la région située sous l’ombilic est fréquente et disparaît entre 3 et 12 mois.
  • Des accidents thromo-emboliques (phlébite,embolie pulmonaire), la complication la plus grave, sont exceptionnels et des précautions sont prises pour réduire le risque.

 

Ces informations données par le Dr. Philippe Letertre ne doivent être qu’une aide
ou un complément aux consultations avec votre chirurgien.
Notre espace "Questions / Réponses" reste également à votre disposition.

N’hésitez pas à prendre contact avec le Docteur Letertre
afin que son équipe et lui-même puissent répondre à vos attentes.

Share on social networks: 

VOUS AVEZ BESOIN DE CONSEIL ?
VOUS DÉSIREZ PRENDRE UN 1er RENDEZ-VOUS

 

C'est sans engagement !