Header:

Chirurgie esthétique des oreilles l’otaplastie | intervention des oreilles décollées

Introduction: 
L’otoplastie ou chirurgie des oreilles décollées améliore la forme et la position des oreilles proéminentes ou malformées pour un visage plus harmonieux.

Quelles sont les motivations d’une Otoplasie ?

Des oreilles décollées ou malformées sont malheureusement sujettes aux moqueries et autres remarques désobligeantes qui peuvent être psychologiquement difficile à supporter, amener à des conflits scolaires ou devenir un véritable complexe.

Quel que soit l’âge, la demande de chirurgie doit être une démarche personnelle. L’intervention peut se pratiquer dès 7 ans, lorsque l’oreille a atteint une croissance correcte.

Quels sont les objectifs de la chirurgie esthétique ?

L’intervention vise à corriger définitivement les anomalies de façon à obtenir des oreilles en harmonie avec votre visage, symétriques et d’aspect naturel.

L’importance de la 1ère consultation

Comme toute intervention de chirurgie esthétique, une Otoplastie comporte des risques à connaître, des examens pré-opératoires à pratiquer et des protocoles à suivre.

Lors de votre 1ère consultation, vous obtenez une réponse professionnelle à toutes vos interrogations ainsi qu’à vos inquiétudes.

Une étude attentive des oreilles et de ses rapports avec le reste du visage est faite.

Un bilan photographique est réalisé afin que le chirurgien analyse avec vous les modifications à apporter.

Cette intervention est le plus souvent prise en charge par l’assurance maladie.

Comment se déroule l’intervention ?

Le chirurgien procède tout d’abord à une incision derrière l’oreille.

Ensuite il va décoller la peau afin d’accéder au cartilage.

Le relief et les plicatures sont alors remodelés, selon l’anomalie à corriger, en intervenant sur le cartilage.

Enfin, les incisions sont généralement suturées avec des fils résorbables et un pansement dédié à maintenir vos oreilles dans une bonne position est confectionné pour vous.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Selon le cas de figure, l’anesthésie peut être locale, approfondie par des tranquillisants en voie intraveineuse ou générale.

L’anesthésie locale sera préférée à l’anesthésie générale en fonction de l’âge mais cela fera l’objet d’une concertation entre vous et votre chirurgien lors d’une consultation.

+ Où se situe l’incision ?

L’incision est pratiquée dans le sillon rétro-auriculaire, c’est-à-dire dans le pli naturel situé derrière l’oreille.

Le cheveu n’est en aucun cas atteint.

+ Et la cicatrice ?

Résultante de l’incision, la cicatrice est presque invisible car dissimulée derrière l’oreille dans des replis naturels.

+ Quelle est la durée de l’intervention ?

L’Otoplastie dure 1 heure en moyenne.

Quelles sont les suites opératoires ?

L’hospitalisation dure en général une journée ou se passe en ambulatoire.

Les douleurs post-opératoires sont en règle générale peu importantes et calmées par un traitement antalgique et anti-inflammatoire si nécessaire.

Un bandage plus léger remplacera le pansement 2 ou 3 jours après l’intervention. Il sera maintenu une dizaine de jours.

Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau de la région traitée, mais disparaissent peu à peu.

Une désinfection en arrière de l’oreille est alors réalisée de manière quotidienne par le patient.

Toute activité sportive relativement importante doit être évitée pendant près de 3 mois.

L’exposition à la chaleur ou au froid doit être protéger le premier mois suivant l’intervention.

Quelles sont les complications envisageables ?

À la suite d’une opération quelle qu’elle soit peuvent survenir certaines complications, les unes en rapport à l’acte médical et les autres à l’anesthésie.

Même si les éventuelles complications ne représentent qu’un pourcentage faible, il est nécessaire de les connaître.

+ Quels sont les risques propres à l’anesthésie ?

Lors de votre entretien obligatoire avec le médecin anesthésiste, il vous informera en détail des risques de l’anesthésie.

ll est utile de savoir au demeurant que depuis ces vingt dernières années, les risques ne sont pas supprimés mais demeurent presque négligeables.

+ Quels sont les risques propres à l’intervention ?

Durant vos consultations avec votre chirurgien vous seront détaillées toutes les complications envisageables. Heureusement elles demeurent rares.

  • Pour vous informer en préalable, voici les risques possibles :
  • Un hématome : nécessitant une évacuation.
  • Une infection : qui pourra nécessiter d’un traitement antibiotique.
  • Une mauvaise évolution des cicatrices qui demandera un traitement approprié.

Ces informations données par le Dr. Philippe Letertre ne doivent être qu’une aide
ou un complément aux consultations avec votre chirurgien.
Notre espace "Questions / Réponses" reste également à votre disposition.

N’hésitez pas à prendre contact avec le Docteur Letertre
afin que son équipe et lui-même puissent répondre à vos attentes.

Share on social networks: 

VOUS AVEZ BESOIN DE CONSEIL ?
VOUS DÉSIREZ PRENDRE UN 1er RENDEZ-VOUS

 

C'est sans engagement !